Sensibilisation sur la stérilisation des chats

  • Les avantages de la stérilisation

 

  • Pour les femelles il s’agit d’une solution avantageuse qui réduit le stress et le malaise de la chatte en période de chaleur. Cette opération permet également d’éliminer le danger du cancer de l’utérus ainsi que celui des mamelles.

Que risque-t-on à ne pas faire stériliser sa chatte de maison ?

Une femelle non stérilisée a régulièrement des périodes de chaleurs, pendant lesquelles elle miaule de façon prononcée et répétitive afin d'attirer les mâles. Pendant ces périodes, elle peut également marquer son territoire en urinant. Elle risque de faire des fugues et surtout bien sûr, d'entrer en gestation ("enceinte").

La gestation de la chatte dure environ 2 mois, après quoi elle choisira un endroit adapté pour mettre bas. Cela peut être dans votre maison, dans un endroit où elle se sent en sécurité. Ce cas présente un fort risque pour les chatons d'être abandonnés ou euthanasiés...

Elle peut également choisir de mettre bas à l'extérieur, dans un jardin, une grange, un abris... Ce cas n'est pas plus souhaitable, car si elle élève ses chatons loin des humains, les petits risquent de ne pas être adoptables car très méfiants et non sociabilisés. Ils sont donc condamnés à devenir des chats errants.

Une chatte peut avoir 2 portées par an avec entre moyenne 4 ou 5 chatons !

 

  • Pour les mâles, la castration permet de diminuer l’agressivité et les combats avec d’autres mâles. L’opération réduit également les risques de cancer des testicules.

Que risque-t-on à ne pas faire castrer son chat (mâle) de maison ?

Un mâle non castré présente des comportements souvent jugés désagréables par les propriétaires ou les voisins. Il a tendance à marquer son territoire en urinant de façon très odorante, ou en effectuant de grandes griffades verticales sur des supports bien visibles (arbres, murs, mobilier, canapé en cuir...).

Il détecte la présence de femelles en chaleur et peut alors fuguer et parcourir plusieurs kilomètres pour la rejoindre. Cela entraîne un risque important d'accidents en tous genres (circulation, malveillance). Afin de pouvoir approcher de la femelle en chaleur et avoir ses faveurs, il devra se battre contre les autres mâles en présence, et ressortira souvent avec des griffures et des morsures pouvant empirer et donner lieux à des abscès, ou pire, contracter des maladies infectieuses pouvant être mortelles.

Les bagarres sont également désagréables pour les personnes habitant à proximité car les chats s'intimident en poussant des miaulement forts et des cris... souvent pendant la nuit.

Bien entendu, la stérilisation de son chat permet de lutter contre la surpopulation des chats errants se retrouvant dans des refuges qui accueillent toujours plus d’animaux.

 

  • Trop d’idées reçues sur la stérilisation

Il est préférable de laisser une chatte faire une première portée avant de la faire stériliser.

FAUX ! Cette idée n'a aucun fondement scientifique, il s'agit plutôt d'une vue humanisée du chat. Une chatte n'a pas besoin d'avoir des chatons pour être équilibrée, et au contraire la faire stériliser avant ses premières chaleurs tend à réduire les risques de cancers mammaires ou d'infections de l'uterus.

La castration des mâles les rend apathiques, mollassons et gros.

FAUX ! La castration réduit grandement les risques de fugue des chats qui deviennent alors plus casaniers. Ils peuvent être plus calins et moins agressifs, mais restent malgré tout très joueurs et actifs pour peu qu'on les y incite. L'incitation au jeu permet donc de forcer les chats à bouger et dépenser de l'énergie ce qui contribue à éviter la prise de poids. Enfin, une nourriture adaptée (croquettes d'animalerie ou vétérinaire spécial chats castrés) permet de lui fournir exactement ses besoins nutritionnels.

Il est inutile de castrer un chat mâle.

FAUX ! Effectivement, votre chat mâle ne risque pas de ramener une portée de chatons à la maison en vous les laissant sur les bras ! Mais par contre songez qu'à chaque fugue ou escapade due à la présence de chattes en chaleur dans les environs, il devient le père d'un grand nombre de chatons qui risquent fort de devenir des chats des rues. Faire castrer son chat mâle permet de contribuer à diminuer le nombre de chats errants !

En outre la castration offre des avantages pour la santé et l'espérance de vie de votre chat, et également des avantages pour la bonne cohabitation avec les humains en diminuant les comportement de marquage et d'agressivité.

Quels sont les inconvénients de la stérilisation ?

La stérilisation ou castration diminue les besoins énergétiques des chats qui peuvent alors avoir tendance à grossir. Cette tendance peut facilement s'inverser en prenant soin de jouer souvent avec son chat pour le forcer à faire de l'exercice, et en lui donnant une nourriture adaptée (il existe des croquettes spécialement adaptées aux besoins nutritionnels des chats et chattes stérilisés). Les kilos superflus sont pris dans les premiers mois, c'est pourquoi il faut adapter la nourriture immédiatement (transition sur 4-5 jours) après l'opération et surveiller son poids. L'obésité chez le chat castré a des conséquences néfastes sur sa santé comme l'apparition de diabète sucré, mieux vaut donc prendre soin de sa ligne !

Pour les mâles, la castration peut les rendre plus exposés aux problèmes urinaires (calculs) : pour contrer ce risque il faut toujours lui laisser une gamelle d'eau propre et fraîche à disposition.

 

 
La stérilisation, une nécessité qui devrait être obligatoire :


Il est de votre devoir et de votre responsabilité de ne plus alimenter les différentes filières du trafic avec vos animaux de compagnie. Il faut stopper l'hémorragie au plus vite.
Les associations, les familles d'accueils, les protecteurs ne pourront bientôt plus assumer. Non à la reproduction, que ce soit par gain ou par caprice, et oui Ià la stérilisation.
Car en en faisant naître davantage, vous êtes coupable de la saturation dans les refuges et les fourrières.
Et par ce fait, des euthanasies de masse du à votre égoïsme , ne cautionnez plus par vos achats dans les animaleries (ayez le réflexe adoption !) : vous pensez le sauver en l'achetant ?
Il sera remplacé immédiatement .Vous rémunérez les marchands de la honte si plus de vente, ce commerce juteux se verra dans l'obligation de disparaître ! Les animaux non stérilisés sont volés à des fins de reproduction ! Ou pire ! C'est le troisième trafic au monde après la drogue et l'armement. Montrez vous responsable, adoptez et stérilisez.
 
Pour les particuliers qui continu a reproduire sans arrêt leur minette et qui ne veulent en aucun cas entendre parler de la stérilisation :
 
Personne n'a le doit de saturer les possibilités de placer en laissant naître des chatons, le faire ressort de la bêtise humaine. 
 
La plupart des adoptants de chatons abandonnent le jeune chat pour ensuite adopter un autre chaton. Ces chats abandonnés souffrent et meurent dehors à moins de trouver une personne qui pourrait les sauver en leur trouvant un nouveau foyer, même temporaire le temps de les placer. Mais ils n'en trouveront pas s'il y a toujours quelqu'un qui laisse une chatte faire des portées ! 
 
Il y a aussi des personnes qui récupèrent des chatons donnés pour les vendre à un trafiquant fournisseur de laboratoire ou d'usines de chaussures ou de vêtements garnis de fourrure. Toutes ces horreurs sont occasionnées par ceux qui donnent leurs chatons comme on donne des bonbons.
 
Maintenant, quelques points totalement incontournables :
 
  • Il y a surpopulation animale en France
  • Cette surpopulation génère une misère intolérable.
  • Selon les statistiques, il y a un adoptant pour 3 chats , sachant que chaque foyer possède en fait 1,55 chat, la moitié de ceux qui viennent au monde restera sur le carreau.
  • Puisqu'il n'y a pas de place pour tous, chaque chat qui nait a 50% de probabilité de finir à la rue et, s'il trouve un foyer responsable, il prend la place d'un autre, déjà né, qui ne sera pas adopté.
 
 
Dans ces conditions, certains arguments sont clairement irrecevables :
 
  • "J'ai trouvé de bons foyers pour tous mes chatons" : statistiquement impossible, n'en parlons plus. D'autant que la plupart des personnes qui se rassurent avec cet argument ridicule ont distribué leurs chatons sans les faire identifier au préalable.
  • "Ce n'est pas une portée de ma chatte qui va augmenter la surpopulation féline" : il y a 10 millions de chats domestiques en France dont plus de la moitié sont des femelles, si chacune fait une unique portée de 4 chatons, on obtient plus de 20 millions de chatons.
  • "La stérilisation/castration, ce n'est pas naturel" : Quiconque a déjà tenté de tripatouiller un chat haret ( chat sauvage ) s'aperçoit immédiatement que les caresses non plus, ce n'est pas naturel pour un chat, mais c'est un apprentissage qui nous arrange. J'ajouterai qu'être vacciné, ce n'est pas naturel, chier dans une boite, ce n'est pas naturel, être trimbalé en voiture coincé dans une cage, ce n'est pas naturel, etc...
  • "Il faut persuader les gens du bien-fondé de la stérilisation, pas les obliger" : Impossible. Pour avoir vu X fois des conversations sur la stérilisation se terminer par une fin de non-recevoir du type "de toute manière je ferai ce que je voudrai avec mon chat", j'affirme qu'il y a des personnes qui sont insensibles à tout argument censé.
On peux très bien comprendre que l'on soit ignorant de l'étendue de la misère animale. Nous avons tous commis des erreurs lourdes de conséquences (acheter en animalerie, récupérer chez des particuliers, ...) , mais venir défendre la position des faiseurs de misère quand on se prétend informé, c'est irresponsable, impardonnable et ce n'est pas la peine, ensuite, de venir affirmer qu'on aime les chats si l'on place son propre plaisir égoïste au-dessus de tout le reste.
 
 
 ⋆ La stérilisation du chat , FAQ :

Quand faut-il stériliser mon chat ?
Vers 6 mois chez la chatte et entre 6 et 12 mois chez le chat. Une castration plus précoce est possible, et la contraception doit être mise en place une fois seulement après les premières chaleurs.

Dois-je faire faire une portée  à ma chatte avant de la stériliser ?
Non, c’est une idée très répandue mais qui n’a aucun fondement biologique. Une portée n’a pas d’effets bénéfiques sur la santé de la chatte.

Il y a-t-il des risques lors d’une castration ou d’une stérilisation ?
Normalement non, ce sont des opérations très courantes, avec un faible risque anesthésique.

Que dois-je faire avant une castration ou une stérilisation ?
Laisser votre animal à jeun la veille de l’opération, et ne lui proposez de l’aliment que le lendemain de l’opération. Dans les 48h son comportement redevient normal.

Est-ce que ça limitera le marquage urinaire chez le chat mâle ? 
Ce comportement a une composante sexuelle mais il peut être lié à l'anxiété. Ainsi, le marquage urinaire peut-être observé lorsque l'environnement de l'animal est perturbé. Dans ce cas, il régresse si on applique des phéromones apaisantes sur les zones de marquage.

Peut-on stériliser une chatte déjà en chaleurs ou gestante ? 
Pendant les chaleurs, les ovaires sont congestionnées et saignent plus facilement. Malgré ce léger risque, certains praticiens préfèrent opérer plutôt que d'interrompre les chaleurs avec un traitement hormonal, en raison du risque d'infection utérine.
Si la chatte est gestante, l'ovario-hystérectomie s'impose pour retirer l'utérus et ses embryons.

La castration empêche-t-elle les chats de fuguer ? 
Le chat castré n'est plus attiré par les femelles en chaleurs et deviens donc beaucoup plus sédentaire que le chat non castré. Cependant, il peut conserver son comportement d'exploration qui l'incite à se promener à distance de son habitation.

La castration peut-elle réduire l’agressivité de mon chat ?
Oui, même si les hormones sexuelles ne sont pas la seule cause d’agressivité.

Pourquoi peut-on affirmer que la stérilisation prolonge la vie des chats ? 
OUI, et ça a été prouvé statistiquement : une étude sur la durée de vie moyenne des chats a montré qu'elle varie de 14 à 18 ans pour les chats stérilisés contre 6 à 10 ans seulement pour les chats non stérilisés.

La stérilisation fait-elle grossir ?
Oui. Physiologiquement oui, puisque l’animal augmente sa prise alimentaire. Mais une alimentation adaptée permet de limiter fortement ce risque. Le bénéfice de la stérilisation est tel, et compte tenu que la prise de poids s’évite très facilement avec un aliment adapté, qu’il ne faut pas hésiter à stériliser son animal.

Comment vérifier si mon chat grossit après la stérilisation ?
Tout simplement en pesant régulièrement votre chat. Idéalement, une fois par semaine dans les deux mois qui suivent l’opération puis une fois par mois ensuite.  Il vous suffit de vous peser avec le chat dans les bras, puis de vous peser sans le chat. La différence correspond au poids de l’animal.

 


Sources :

http://sensibilisationdeschats.blogspot.fr/p/ne-pas-faire-steriliser-son-chat-un.html

http://www.chatslibreschambery.com/conseils/steriliser.php